Choisir un nom de domaine : quelles précautions prendre ?

Onglets principaux

Quand on recherche un nom de domaine pour un site internet, pour une boutique en ligne, on se pose généralement seulement 2 questions :

  • quelle extension prendre (.fr, .com, .net, etc ...) ?
  • est ce que le nom de domaine est disponible ?

Comme nous allons l'aborder dans ce dossier préparé par Vaisonet, ces deux questions sont largement insuffisantes pour couvrir l'impact de cette décision tant sur le point du référencement que règlementairement.
 

Communément, sauf quelques rares exceptions, la règle pour obtenir un nom de domaine est "Premier arrivé, premier servi". Sous réserve de remplir les conditions préalables pour certaines extensions, notamment géographique (par exemple avoir une adresse en France pour le .fr) ou d'activités (par exemple avoir une activité aéronautique pour le .aero), il est possible de réserver n'importe quel nom de domaine, pourvu que celui soit disponible.
Le seul fait que le nom de domaine soit disponible ne signifie cependant pas que vous pouvez l'utiliser ou intérêt à l'utiliser.

Aspect référencement
Il est généralement admis que le choix d'un nom de domaine, et en particuliers l'extension n'a pas d'impact sur le référencement. Il faut savoir que les résultats géolocalisés (par exemple "France seulement" pour Google) sont basés sur l'adresse IP du serveur et non le nom de domaine. Un .com ou un .fr n'a pas d'incidence sur cet élément.

Bien que cela ne soit pas un élément déterminant ni prépondérant, les mots contenus dans le nom de domaine peuvent aider au référencement ou le desservir. Deux exemples :

On considère, à tort, qu'un nom de domaine disponible veut dire qu'il n'a jamais existé. C'est probablement le cas, mais pas forcément. Imaginez que vous réservez un nom de domaine ayant servi à hébergement des vidéos X, une boutique de Viagra ou le site d'un spammeur ... Il y a de fortes chances que le nom de domaine soit fortement pénalisés par les moteurs de recherche.
Il faut donc éviter à tout prix d'utiliser un nom de domaine ayant un mauvais historique.
Pour trouver l'historique d'un nom de domaine, commencez par :

  • Tapez le nom de domaine dans Google, est ce que Google connait déjà des pages ? A quoi ressemblent-t-elles (Cliquez sur page en cache) ?
  • Est que des liens pointent vers ce nom de domaine (commande link: dans Google et Yahoo Site Explorer) ? Est ce des liens de qualité ou spam ?
  • Est ce que le site a été archivé sur web.archive.org ? Si oui, est ce des pages de qualité ?

Voilà, vous avez à présent une idée de l'historique du domaine. Pouvez vous associer l'historique de ce domaine à l'image de votre entreprise ? Si oui, lisez la suite ...

Aspect règlementaire
Cela n'est pas vérifié par les registrars lors de l'enregistrement d'un nom de domaine, mais vous devez, avant de créer un nom de domaine, vérifier qu'il ne porte pas atteinte à des droits antérieurs ( nom d'entreprise, de marque, un nom de domaine similaire, etc ...).
Si vous réservez un nom de domaine en .fr, sachez que le .com reste disponible à l'achat par n'importe qui. En conséquence, si quelqu'un prends un nom de domaine trop proche du votre seul recours est d'intenter une action en justice pour concurrence déloyale.
On recommande très souvent de déposer une marque commerciale auprès de l'INPI, car même si le dépôt d'une marque commerciale n'empêche pas le cybersquatting, elle permet de requalifier la concurrence déloyale en contrefaçon de marque, ce qui est plus facile à prouver et démontrer.
Donc, si vous recherchez un nom de domaine, vérifiez si une marque commerciale n'existe pas (voir le site de l'INPI ici) pour ne pas être attaqué en contrefaçon de marque, et vous aussi, déposer la marque commerciale correspondant à votre nom de domaine auprès de l'INPI.
Il peut être intéressant également de réserver plusieurs extensions courantes du même nom et de les rediriger vers le nom de domaine principal.

 

Commentaires

webarchive ne référence malheuresement plus les pages depuis quelques temps. Beaucoup préfére également le .com au .fr mais pour des sites francais.

J'ai justement créé un outil de suggestions de noms de domaine depuis un ou plusieurs mots clés. L'outil est français et sort uniquement des noms de domaine contenant des mots français. J'ai voulu que l'outil soit très simple à utiliser, je vous laisse juger par vous même, l'outil se nomme Queldomaine.com et est accessible à l'adresse http://www.queldomaine.com.

Très bon article. On peut cependant ajouter que des noms déjà enregistrés ne signifie pas forcément qu'ils sont utilisés par des tiers, autrement dit beaucoup d'entre eux sont potentiellement rachetables. La plupart sont d'ailleurs proposés à la vente sur le site Sedo.fr, mais rien ne vous empêche de contacter un propriétaire en direct et de négocier avec lui (passez via le whois si vous n'avez pas ses coordonnées).

Je souhaite acheter un domaine correspondant à mon nom de famille (disons HADDOCK) afin de créer des adresses e-mails pour tous les membres de ma famille, par exemple annette@haddock.com, etc.
J'aurai voulu savoir quel EXTENSION était conseillée pour disposer comptes mails souvent associés à des noms de domaine : certains fournisseurs incluent 5 adresses, d'autres plus, d'autres moins..
Comment comparer et choisir ?

L'extension du nom de domaine n'a rien à voir avec le nombre d'adresses emails, cela dépends du ... fournisseur d'adresses emails.

Bonjour,
J'ai crée un site dont le nom de domaine est très proche de celui d'un autre site à un tiret près. Aujourd'hui l'autre site me menace de faire fermer mon site alors que nos activités sont complètements différentes et que nous avons déposés à l'inpi respectivement le même nom de marque avec des codes ape différents. Dans la mesure où l'autre site existait déjà avant le mien a-t-il le droit de me faire fermer le mien ?
N'ai-je pas le droit de communiquer avec le nom de la marque que j'ai déposé ?
Merci d'avance pour votre réponse.

Du moment que vous avez bien déposé la marque commerciale et que vous respectez les classes déclarées auprès de l'INPI, je ne vous pas comment cet autre site pourrait avoir un recours pour faire fermer votre site !
La seule chose possible que je ferais, c'est si vous avez déposé une marque sans faire de recherche d'antériorité. Là vous pourriez peut-être avoir un problème.

Merci pour votre réponse ! Je n'avais pas fait de recherche d'antériorité en effet (je ne suis pas sûre de savoir ce que cela veut dire en fait). Proposant de l'hébergement, je m'était contenté de vérifier que la classe correspondante était bien libre et qu'il n'y avait pas de société enregistrée de ce nom, proposant de l'hébergement. Dois-je faire d'autres recherches ?

A mon sens c'est cela la recherche d'antérioté. Mais les conseils d'un avocat vous seront peut-être nécessaire.
Peut être que votre courrier est de l'esbrouffe ? Il suffirait de demander à l'auteur les pièces justificatives car vous êtes titulaire de la marque.

Très bon article ! Une question que je me pose depuis un certain temps, est-il préférable de mettre des tirets (-) entre chaque mot dans une URL? ex: www. solutionwebvaisonet.com ou www. solution-web-vaisonet.com Quelle est la meilleure solution pour le SEO?

Arf, une agence proposant du référencement qui ne sait pas ... Ce ne serait pas pour poser un lien en dofollow par hasard ;)

merci une fois de plus pour vos conseil !

Je me pose une question tout de même, peut-on déposer un nom de domaine qui serait par exemple: leboncoindesannonces.fr ? ("le bon coin" est une phrase standard composée de mots standards et ce même, si "leboncoin" est une marque déposée) !
Merci

Ajouter une réponse