pc-futur.jpg

L'intégration continue est un ensemble de pratiques utilisé dans le cadre de développement informatique. Il s'agit en fait d'une méthode de travail permettant de raccourcir les délais de mise en production d'un logiciel. De manière classique, quand on développe un logiciel tel que la solution e-commerce Vaisonet, le processus est le suivant :

  1. un développeur A ajoute sa fonctionnalité, il la teste et l'ajoute au logiciel
  2. un développeur B ajoute sa fonctionnalité, il la teste et l'ajoute au logiciel
  3. un développeur C, etc ...

Quand toutes les fonctionnalités sont ajoutées, on teste l'ensemble de l'application et on la met en production.

Cette technique fonctionne bien, elle utilisé par la plupart des développeurs, mais présente quelques inconvénients quand l'équipe grandit et quand la fréquence de mise en production augmente :
Imaginons que le développeur B est humain et commet une erreur ... Manque de chance, il ne la détecte pas, et le travail des développeurs C, D, E est basé sur son travail. L'erreur peut n'être détectée parfois qu'au stage des tests finaux. Il faut donc renvoyer le travail au développeur B, puis faire recontrôler. De même si un développeur intermédiaire prend du retard, tout le projet prend du retard.

L'intégration continue vise à gommer ces défauts. Dès qu'un développeur a fini son travail, un processus automatisé de construction de l'application est mis en œuvre. Les erreurs peuvent être précocement détectée (donc corrigée plus facilement), et les autres développeurs sont moins impactés.
Bien sûr, l'intégration continue n'est pas facile à mettre en place, ni économe en temps. Elle nécessite d'automatiser de manière robuste, fiable et exhaustive les tests unitaires, fonctionnels et de performances réalisés sur l'application. C'est un processus relativement lourd, mais qui permet :

  • de mettre en production plus vite des nouvelles versions de l'application
  • de mettre en production une application testée plus efficacement



Au final, à terme, ce processus d'intégration continue nous permettra de publier des nouvelles fonctionnalités sur notre logiciel e-commerce plus rapidement. On pourra passer de 2 mises à jour majeures par an à 3, voire 4, quand aux niveaux des mises à jour mineures, elles passeront de 5 à 10 par an, le tout bien sûr en gardant le même niveau de qualité !

Pour en savoir plus sur l'intégration continue, voici quelques liens :