Contactez-nous : 04 90 36 09 45

M-commerce

m-commerce

Le commerce en ligne s'installe dans le paysage économique. Aujourd'hui il est difficile pour une entreprise ayant une zone de chalandise un tant soit peu étendue ou souhaitant élargir son socle de clientèle de faire l'impasse sur un site de e-commerce. Animer un site internet et développer une boutique en ligne est devenu indispensable. En quelques chiffres :

  • 37,5 millions de Français ont acheté en ligne en 2017, soit 87% des internautes
  • Le montant moyen d'achat en ligne par internaute est de 2 200 euros
  • Un e-acheteur effectue en moyenne 33 actes d'achats par an.

Alors qu'il y a quelques années le commerce en ligne n'était qu'un avatar de la VPC traditionnelle, il est devenu un canal de commercialisation à part entière.

Et comme sur internet tout va très vite, un nouveau medium apparaît et change une bonne part de l'approche des e-commerçant : Un tiers des clients du e-commerce a déjà acheté à partir de son mobile, soit 12,5 millions d'internaute en 2018.

L'expérience utilisateurs est depuis le début un enjeu important pour les animateurs des sites de commerce.  Les internautes n'hésitent pas à abandonner leur achat en cours de route (voir l'article sur les paniers abandonnés). La plupart des sites de commerce en ligne ont été conçu pour être utilisés principalement voire quasi exclusivement à partir d'un ordinateur de bureau ou d'un laptop. L'arrivée massive d'une utilisation via un smartphone repose la question de l'UX. L'interface diffère à la fois en taille, en mode de navigation et parfois en bande passante.

 

Site responsive ou appli

La réponse qui vient immédiatement à l'esprit est : les deux !

Un site responsive est évidemment indispensable pour qu'a minima votre site et votre plateforme de e-commerce soient accessibles facilement à partir d'un smartphone. Un site responsive c'est principalement un site dont la typographie et la navigation s'adaptent en fonction de la définition et de la taille de l'écran. Si il n'est pas responsive, votre site, si agréable à lire et à parcourir sur un ordinateur de bureau risque bien d'être inutilisable sur un smartphone. Et donc de faire fuir vos visiteurs à peine arrivés. Textes trop petits, photos minuscules, navigation manquant de fluidité, menu illisible...sont les conséquences directes d'un site non responsive. Conséquences bien évidemment suivies d'une baisse du nombre de visiteurs.

Mais un site responsive n'est pas la panacée. Il reste en effet une adaptation d'un site designé pour un ordinateur de bureau et par là même pas idéalement adapté à une utilisation nomade.

Tôt ou tard, le développement de l'activité en ligne pose au webmaster la question du développement d'une application dédiée.

L'application dédiée, outre l'avantage d'un design spécifiquement conçu pour la taille et la définition des écrans de smartphones présente également l'avantage de ne pas passer par le navigateur web. Elle est ainsi plus rapide d'accès.

Alors pourquoi ne pas déployer une application dès le début de l'activité de commerce en ligne ? Idéalement c'est ce que vous devriez faire. Cela dit, développer une application nécessite de disposer de fonds propres ou d'une capacité d'emprunt qui pourraient au démarrage de l'activité e-commerce pourraient être utilisé ailleurs...Parce que développer une application coûte cher, souvent plus cher qu'une "simple boutique en ligne". Et comme il faut développer à minima 2 applications, une pour IOS et l'autre pour Androïd, voire 3 si on compte WindowsPhone. Il est parfois bon de savoir attendre et de mesurer le niveau d'activité avant de prendre la décision de développer (et de maintenir) des applications dédiées.

A terme, si votre activité e-commerce se développe vous ne ferez que difficilement l'impasse sur le développement d'une appli et encore moins d'un site responsive. Il vous suffit de suivre les outils de navigation utilisées par vos visiteurs, sur Google Analytics ou autre pour savoir rapidement quelle part de vos visiteurs arrive sur votre page d'accueil via un appareil mobile. Au delà de 2 ou 3 % un site responsive est un minimum. A partir de 15 à 20 % il va devenir difficile de ne pas envisager de déployer une appli dédiée, surtout si votre activité e-commerce représente une part importante de votre activité.
 

Petit ps : Si votre site n'est pas "encore" responsive, vous pouvez toujours faciliter la tâche de vos visiteurs en mettant sur votre site un lien vers un tuto (comme celui ci par exemple) pour leur apprendre à grossir les polices sur l'écran de leur smartphone.

© 2005 - 2018 Vaisonet - E-connecteur est une marque déposée par Vaisonet - Mentions légales - CGV - Recrutement