Contactez-nous : 04 65 020 820

Podcast avec Olivier le Corre et Friends of Presta

Podcast avec Olivier le Corre et Friends of Presta

Voici la retranscription de l'épisode du podcast avec Olivier Le Corre, disponible ici, sur toutes les bonnes plateformes d'écoute.

 

Bienvenue sur le podcast E-commerce de Vaisonet, je suis Maxime Varinard et aujourd’hui nous allons parler de maintenance de Prestashop, de l’offre de E-commerce solitaire de Friends Of Presta avec mon invité qui est Olivier Le Corre de la société OHweb. Un des acteurs incontournables de la communauté Prestashop et de l’association Friends Of Presta.

Je vous laisse écouter le podcast et si celui-ci vous plaît, n’hésitez pas à en parler sur les réseaux sociaux ou à nous mettre un pouce bleu ou cinq étoiles sur iTunes.

 

Maxime : Bonjour à tous aujourd’hui, j’accueille Olivier Le Corre de la société OHweb, avec Olivier, alors moi la première fois que j’ai entendu parler de toi Olivier c’est quand Prestashop nous a posé la question de rechercher des mainteneurs communautaires pour la version de Prestashop 1.6 qui n’est plus officiellement supportée par Prestashop depuis maintenant quelque temps. Et ce que je peux dire d’Olivier, donc on s’est vite trouvé la première fois avec Prestashop 1.6. Et puis on s’est retrouvé avec l’association Friends Of Presta qui regroupe la communauté Prestashop sur laquelle Olivier est particulièrement actif et pour ceux qui suivent les Commits, les publications sur Prestashop, on te voit souvent proposer des pull requests sur le dépôt de Prestashop. Et puis, tu as une société qui est maintenant OHweb qui a rejoint le groupe Profileo, peut-être que tu peux compléter, et nous en dire plus.

 

Olivier : D’accord, et donc il y a plusieurs sujets à aborder. Le côté mainteneur de, ainsi je parlerai de OHweb et Profileo après.

C’est une idée que j’ai eue, que j’ai discutée avec l’ancien CTO de Prestashop au PSday de Lyon, ça doit faire deux ans, où il parlait de, il ne savait pas quoi faire de 1.6 à part l’arrêter et je leur avais soumis l’idée, mais pourquoi vous ne laissez pas la communauté prendre le relais sur la 1.6. Et en ce moment il m’avait parlé de… est-ce que je pouvais m’occuper de rendre la 1.6 compatible à PHP 7.2. Donc, tout le côté mainteneur en fait de la 1.6 est arrivé suite à cette discussion où du coup, ils ont recherché des mainteneurs pour maintenir le côté sécurité version PHP de la 1.6. Voilà.

 

Maxime : Nous, ce qu’on voit chez nos clients donc on n’est pas agence Web. On fait des passerelles de synchronisation entre des Prestashop et des logiciels de gestion commerciale. C’est que globalement, les gens qui ont un site Prestashop, ils restent sur leur version jusqu’à la refonte du site. C’est-à-dire que les clients qui sont 1.6, ils restent 1.6 tant qu’il n’y a pas de refonte et un site Internet va durer un an, deux ans, trois ans, cinq ans et même plus parfois. Et c’est vrai qu’ils peuvent être confrontés à cette problématique de maintenance alors que Prestashop, la société Prestashop a de bonnes raisons et à un moment, a besoin de couper la rétrocompatibilité de version et de monter pour apporter de nouvelles fonctionnalités.

 

Olivier :  Alors…

 

Maxime : C’est vrai qu’il y a besoin.

 

Olivier : Oui, alors, ce qu’il y a, c’est que la 1.6, elle est quand même encore très très active. Moi, on est un peu plus nombreux. On a presque 60 % de nos clients qui sont encore sur la 1.6 parce que ce sont les 1.6 sur lesquelles on a fait énormément de développement spécifique. Et pour ces clients-là, leur dire maintenant on va tout casser, on va tout refaire en 1.7. Ça va coûter un gros billet. Ils ne sont pas chauds. Surtout qu’ils ne voient pas l’intérêt eux de basculer en 1.7 puisque la 1.7 objectivement pour eux ne leur rapporte rien de plus. Donc, tant que leurs sites fonctionnent, pourquoi le changer. Maintenant il y a cette problématique de version de PHP, mais maintenir la 1.6, c’est quand même moins coûteux et plus facile à faire que la 1.7. La 1.7 comme tu vois la 1.7.7 qui doit être compatible avec PHP 7.3, est à ce jour pas encore sortie alors que maintenant les hébergements passent déjà en 7.4. Donc, c’est quand même une problématique importante. Et du coup, la 1.6 on peut, la version 1.6, là je vais bientôt proposer la mise à jour pour 7.4 . On peut encore tourner avec la 1.6 pendant quelques années. Parce que, il y a pas d’intérêt, à moins de faire une refonte vraiment complète du site. C’est-à-dire on refait une mise à plat des fonctionnalités, du design, etc. On a beaucoup de sites qui sont en 1.6 qui tournent très bien en 1.6 et ils ne voient pas l’intérêt de passer en 1.7. Et c’est très très difficile de le revendre parce que 80 % des développements qu’on a faits fonctionneront aussi en 1.7, mais les 20 % vont coûter cher en adaptation.

 

Maxime : Tout à fait et c’est un peu pour la même raison que chez Vaisonet, j’ai choisi de participer à ce projet-là même si on n’a pas forcément les ressources ou les connaissances pour forcément développer sur la 1.6, proposer des correctifs par contre on peut faire de la relecture de code, validation, test en interne puis on valide des commits et des choses comme ça. Et c’est vrai que nos clients, bah, voilà, est-ce qu’il y a une vraie bonne raison de passer en 1.7. Tant qu’il y a pas d’évolution, de refonte, effectivement non il y en a pas et ils restent dessus.

 

Olivier : Et, c’est ça parce que, justement je suis en train de discuter, il y a une personne qui m’a contacté pour voir et il me dit voilà, est-ce que tu peux me faire un devis pour passer de 1.6 en 1.7 et que le thème reste identique. Du coup, je lui pose la question, mais si le thème doit rester identique, pourquoi passer en 1.7.

 

Maxime : C’est quoi l’intérêt ?

 

Olivier : Et il me disait, que c’était à cause de la maintenance de version PHP. Et j’ai dis non ce n’est pas une bonne raison de passer en 1.7. Fonctionnellement, la 1.7 n’apporte rien de neuf donc ça fait plaisir surtout aux développeurs, ou, il y a des choses qui sont intéressantes dans la 1.7, mais en termes de clients objectivement c’est pas le même coût de mettre à jour la 1.6 que de migrer vers la 1.7. Donc migrer à la 1.7, il faut vraiment que ça soit justifié et ça l’est parfois en… On en fait des migrations 1.6 – 1.7 mais on revoit entièrement le côté thème, le côté design, on fait une mise à plat de tous les modules qui ont pu être installés pendant des années sur 1.6. Qu’est-ce-qui est utile, qu’est-ce-qui n’est pas utile ? Donc, on fait vraiment une remise à plat du projet avec un nouveau design, une nouvelle communication et là, on peut passer en 1.7. Mais la migration en 1.7 n’est pas une chose aisée. Nous on est déjà à deux jours de travail uniquement pour migrer des datas, après on parle pas de sites qui sont sans commande, on parle de sites qui ont des dizaines, de milliers de commandes. On est sur deux jours de prestation uniquement pour migrer les données de l’une à l’autre, donc ce n’est pas du tout les mêmes budgets, mais ça se fait. On en fait de plus en plus, mais la 1.6 reste encore très très présente. Donc il faut jongler avec les deux, on peut pas abandonner tous les commerçants qui sont sur 1.6 et leur dire migrer sur 1.7, ça vous coûtera tant et vous n’avez pas le choix. Ça ne fonctionne pas comme ça.

 

Maxime : C’est ta société OHweb qui propose ces prestations-là à ces clients ?

 

Olivier :  Oui.

 

Maxime : Tu peux nous en dire un peu plus sur tes compétences particulières, les profils de tes clients, où est-ce-que tu es basé et où est-ce-que tu interviens ?

 

Olivier : Alors nous on est une petite agence basée sur Toulouse et on intervient dans toute la France. On est vraiment spécialisés nous, bon l’adaptation de Prestashop aux besoins du client. C’est-à-dire qu’on fait très peu de création de nouveaux sites parce qu’il y a toutes les agences de Web et de com et tout ça qui le font. Mais on va intervenir sur tout ce qui va être spécifique. Donc on va développer des liaisons vers des ERP, je pense que c’est un secteur que tu connais bien. On va modifier des fonctionnements, on va adapter le Prestashop pour qu’il s’adapte au process et au fonctionnement des clients, liaisons avec des logisticiens, mettre des règles spécifiques pour les produits donc tout ce qui va être personnalisation, règles de frais de transport particulières. Voilà vraiment nous on adapte beaucoup Prestashop donc on est beaucoup sur du développement spécifique, développement de modules et une grosse partie, on a rejoint Profileo pour ça. Toute une partie de maintenance, on reprend des sites, on récupère des sites qui ont été faits par des agences et on va assurer la maintenance et le suivi derrière avec une certaine réactivité que n’ont plus ou n’ont pas les grosses agences.

 

Maxime : D’accord, donc en termes de, quand tu parles de maintenance, ça veut dire que par exemple, et ça rejoint un peu ce que tu disais sur Prestashop 1.6. C’est peut-être aussi un peu la force d’un logiciel open source, c’est que même si l’éditeur Prestashop ne supporte plus le site Internet et même si il a fait un support et par exemple fin 2020. Des prestataires peuvent continuer à maintenir, à sécuriser, à faire des évolutions sur un site internet comme suivi clients.

 

Olivier : Tout à fait, il y a la maintenance technique contraintes qui va être faite, voilà, gestion de version de PHP, ce genre de choses, mais on va avoir dans la maintenance aussi une petite évolution où le client va changer de mode de paiement, il va faire plein de changements, vouloir changer quelques règles, vouloir changer tiens, si ce bloc-là on le veut plus ou on veut le mettre ailleurs. Donc, on va faire les intégrations en design, on va faire des, on participe à la vie du site en fait et tout ce que le client n’arrive pas à gérer lui-même dans le Back Office, et bien on va l’épauler et on va, il va faire appel à nous pour faire ces modifications-là, puisqu’un site E-commerce, ça vit, c’est euh, ça évolue, voilà ça reste jamais très statique comme site. Même pour mettre le Black Friday et compagnie là, j’ai une cliente qui m’a demandé pour les Black Friday, est-ce-que tu peux nous mettre tous ces produits qui répondent à tous ces critères dans une catégorie. Ici on parle de deux, trois mille produits, si elle devait le faire à la main ou par un différent système, c’était un peu lourd or que moi en requête SQL en une demi-heure, c’était fait. Donc ça fait partie de la maintenance.

 

Maxime : J’enchaîne sur un autre point ou un autre lieu, lieu virtuel où on s’est croisé, c’est l’association Friends Of Presta et qui regroupe alors beaucoup de prestataires Prestashop, mais aussi des utilisateurs et l’association avait lancé lors du premier confinement, une offre gratuite pour créer un site Internet et vous avez remis ça sur le deuxième confinement.

Est-ce-que tu peux nous dire un peu plus ce que c’est que cette offre ? En quoi elle consiste ?

 

Olivier : Alors, l’association Friends Of Presta était en discussion depuis très longtemps. C’est un projet que j’ai mené depuis bien longtemps, bien avant le confinement et tout et le premier confinement a fait accélérer les choses puisque le premier confinement, l’offre E-commerce Leader a été lancée par Jean-François Vivier qui est un confrère et un ami. Et il fallait qu’on ait une structure juridique par rapport à l’offre du premier confinement, donc on a accéléré et on a lancé l’association Friends Of Presta. Sur le deuxième confinement, on a lancé une nouvelle offre qui n’est pas cette fois gratuite. C’est suite à un retour d’expérience, lors du premier confinement, on a réalisé entre tous les bénévoles, environ deux cents sites Prestashop, mais on a senti quand même qu’il y avait un gros manque d’implication de la part des commerçants eux-mêmes. Et ce qui fait que sur les deux cents sites, il y en a une vingtaine qui ont poursuivi l’aventure après le confinement. Donc, c’est-à-dire que sur les deux cents sites, on en a quasiment jeté cent quatre-vingts, mis à la poubelle, plus de nouvelles des commerçants, etc. Et on s’est dit, on va éviter de refaire ça quand même pour le deuxième confinement, donc il faut quand même qu’on l’implique un minimum. Donc, on a dit qu’on va faire une offre payante. Certes, ça un coût quand même assez bas par rapport au réel travail que ça représente, mais ça l’impliquera davantage. Parce qu’il faut bien faire comprendre au commerçant que, avoir un site E-commerce c’est bien, mais ça ne suffit pas, il faut le faire vivre, il faut communiquer dessus, il faut faire du marketing, il faut faire de la communication, il y a plein d’aspects et c’est un peu l’objectif de cette deuxième version qui est payante pas très chère, mais qui est payante. C’est pour qu’il vraiment s’implique dans son projet E-commerce, c’est vraiment lui donner le petit coup de pouce pour qu’il s’implique dans un site E-commerce.

 

Maxime : Tout à fait, je te rejoins sur ce sujet-là c’est que, on voit des fois des personnes qui disent, j’ai créé mon site. Ça y est, il est créé, maintenant je n’ai plus rien à faire et les gens vont se précipiter dans la boutique. Alors que dans le monde physique, ils n’auraient peut-être pas cette attitude-là. Ce n’est pas parce qu’on met l’enseigne sur la boutique que les gens se précipitent à l’intérieur, il faut faire la communication autour.

 

Olivier : Exactement.

 

Maxime : Et, il faut aller là dessus y compris sur un site eCommerce. Et il faut pas mettre 100 % de son budget, alors par budget j’entends montant numérique, enfin numéraire ou le temps passé, il faut pas mettre 100 % sur la création du site, il faut continuer à l’animer après derrière, le faire vivre, le référencer, être présent sur les réseaux sociaux, etc.

 

Olivier : C’est ça, exactement. C’est toutes ces démarches-là qu’on a voulu mettre dans la version et deux avec un accompagnement d’experts qui sont quand même des personnes reconnues. Nous, en tant que Friends Of Presta, tous les experts qui veulent nous rejoindre, on vérifie ce qu’ils font. On vérifie ce qu’ils ont fait, est-ce qu’ils ont vraiment fait du Prestashop, est-ce qu’ils ont vraiment des connaissances, mais en général ils sont assez impliqués donc on n’a pas trop de ces problèmes-là. Contrairement à d’autres groupes Facebook où là on a des professionnels, on ne sait pas d’où ils viennent, ils viennent casser les prix et on a aucune garantie sur ce qui sera fait derrière alors que les experts de Friends Of Presta, on n’a aucune inquiétude par rapport à la qualité des experts qu’on met sur les projets.

 

Maxime : Oui, ce sont des gens qui lancent une offre réellement solidaire et qui ont l’expérience du métier là-dedans.

 

Olivier : Exactement

 

Maxime : C’est pas le petit cousin dans son garage qui bricole pour la première fois un site.

 

Olivier : Du tout

 

Maxime : On a un vrai site à la sortie quoi.

 

Olivier : Ce sont que vraiment des…. L’objectif de Friends Of Presta, c’est vraiment de regrouper des experts Prestashop. Des gens qui ont de l’expérience Prestashop. On a des personnes qui ne sont pas forcément techniques, mais qui vont avoir toute une approche E-commerçant, qui peuvent quand même accompagner des commerçants, mais plus sur la vie de leurs sites E-commerce plutôt que technique. Moi je suis vraiment beaucoup plus technique que accompagnement, mais du coup, on a tous types de profils et c’est ça qui est vraiment intéressant et le Slack de Friends Of Presta est quand même très vivant et une grande source d’informations, aussi bien techniques que pour retour d’expériences, pour avoir des avis sur différents modules, etc.

Donc, c’est quelque chose de très intéressant.

 

Maxime : Très bien

Merci Olivier de cette présentation de toi, de ton entreprise, de Friends Of Presta. En conclusion, est-ce que tu aurais un message à passer ? Un conseil à donner peut-être pour ceux qui veulent créer un site E-commerce ?

 

Olivier : La création, c’est bien, mais ça ne suffit pas. Pensez également à tout ce qui va être communication, marketing de votre site. C’est vraiment important. Si vous ne communiquez pas sur votre site, vous ne faites pas de marketing. C’est pas parce qu’il existe sur Internet qu’il va vendre, voilà.

 

Maxime : Très bien, merci Olivier et puis à bientôt.

 

Olivier : Merci à toi et à très bientôt. J’enverrai la PR bientôt pour 7.4 sur la 1.6 donc tu pourras la tester et la valider.

 

Maxime : La tester et la valider, sans soucis.

 

Olivier : Merci.

 

Maxime : De rien.

 

Olivier : À bientôt.

 

Maxime : À bientôt

 

 

 

 

© 2005 - 2019 Vaisonet - E-connecteur est une marque déposée par Vaisonet - Mentions légales - CGV - Recrutement - Nos partenaires