Contactez-nous : 04 65 020 820

Faire du business en ligne pour se remettre au travail, et vite !

Comment rendre mon entreprise resistante au coronavirus ?

Depuis le 14 mars 2020 et le début du confinement lié à l'épidémie de COVID-19, beaucoup de commerces sont fermés. Comment faire, et très rapidement du business en ligne pour sauver les meubles ?

Chez nos clients, si on compare les 10 jours de confinement, du 14/03 au 24/03, au mois de février, il y a eu une baisse de 4% des commandes. Seulement !

L'e-commerce reste du commerce, alors pourquoi ne pas se lancer dans la mise en place d'un drive ou d'un site e-commerce ? Et est-ce possible rapidement ?

Au cours de cet article, je ne vous expliquerai pas comment "bien" faire les choses, mais comment les faire "vite" et si possible "bien". L'idée est de trouver des solutions pour essayer autant que faire se peut de rendre résiliente, dans l'urgence, vos entreprises.

 

Lancer un site e-commerce

C'est très clairement une très bonne idée, mais pour la prochaine épidémie ... De manière très synthétique, lancer un site e-commerce comprend trois grandes étapes :

 

Créer le site marchand

Créer un site pourrait être fait en 24h. Des logiciels existent déjà, comme Prestashop ou WooCommerce qu'il faut installer chez un hébergeur de site internet. Vous avez également des services, comme Shopify qui vont vous simplifier la vie en proposant le service, déjà installé sur leur service d'hébergement.

Il faut se faire payer, il faut un système de paiement en ligne. Les acteurs internet, comme PayPlug, seront sans doute plus réactifs dans l'ouverture d'un compte que votre banque habituelle.

Il faut ensuite alimenter le site internet en produit, nom, description commerciale, photos. Si vous n'avez rien, c'est un sacré travail ! Si vous avez déjà des données, vous pouvez toujours utiliser des imports de catalogue via Excel, ou si vous avez les données dans un logiciel de gestion commerciale, le synchroniser avec le site avec le logiciel E-connecteur.

Monter un site e-commerce, gratuitement et en 24h, c'est le pari de la communauté Friends Of Presta, au travers de son initiative "e-commerce solidaire".

 

Savoir expédier les marchandises

Quand on est commerçant, c'est la différence principale avec l'e-commerce. Il faut savoir expédier, à commencer par "bêtement" avoir des cartons pour le faire. Un peu d'astuce et de recyclage vous permettront sans doute d'attendre la livraison de Bruno, Raja ou autre.

N'espérez pas ouvrir un contrat en ce moment auprès d'un transporteur ! Utilisez plutôt les services de sociétés qui les mettent en concurrence et qui vous évite d'ouvrir des contrats chez eux. Des sociétés comme Packlink ou SendCloud proposent ce genre de service. C'est là solution à privilégier dans l'urgence.

 

Faire venir du monde sur la boutique

C'est là où le bât blesse. En référencement naturel, il faut des mois pour optimiser un site. En référencement payant, comme Google Ads ou Bing Ads, ça marche immédiatement et les résultats peuvent être bons, mais cela a un coût important et dans une période où l'on se doit de faire encore plus attention à la trésorerie de son entreprise, c'est délicat.

A part avoir un très gros fichier clients et miser dessus, créer un site e-commerce n'est pas la solution à court terme mais la solution que vous votre entreprise devienne omnicanale et plus résiliente. Bref, ce sera pour le coup d'après.

 

Voyons donc des solutions plus immédiates.

 

Lancer un "drive" pour prendre les commandes en ligne, avec retrait en magasin

C'est la solution d'urgence par excellence pour un commerçant. On ne change pas le modèle économique de l'entreprise, on oublie les tracas de l'e-commerce classique pouvant retarder le projet : ajouter un paiement CB, trouver un transporteur, référencer le site.

En effet, ce sont vos clients habituels qui commanderont, paieront comme ils ont l'habitude de le faire quand ils viendront chercher leurs commandes.

Il vous suffit de créer le site de prise de commandes et d'adresser un email à vos clients habituels. C'est bien plus accessible qu'un site e-commerce, c'est peut être aussi un premier pas vers un futur site marchand.

Comme dans le paragraphe "Créer le site marchand", il vous faut un logiciel gérant un mode "drive", comme Prestashop ou WooCommerce que vous devrez installer sur le serveur de l'hébergeur de votre choix, ou des solutions plus prêtes à l'emploi comme Shopify.

Il faut remplir la boutique en ligne en produits avec leurs nom, description commerciale, photos. Là aussi, si vous avez déjà des données, vous pouvez toujours utiliser des imports de catalogue via Excel, ou si vous avez les données dans un logiciel de gestion commerciale, le synchroniser avec le site avec le logiciel E-connecteur.

 

Vendre ses produits sur une place de marché

Le principe est de vendre sur les places de marché, comme Amazon, Cdiscount, La Redoute, Mano Mano, etc ... Vous bénéficiez de leur trafic pour que vos produits soient vendus. Il vous faudra de la même manière un catalogue de produit informatisé à leur transmettre, et les résultats peuvent être assez rapides.

Vous n'avez pas de paiement par carte bancaire à faire, mais il faut être capable d'expédier et donc avoir un transporteur.

 

© 2005 - 2019 Vaisonet - E-connecteur est une marque déposée par Vaisonet - Mentions légales - CGV - Recrutement - Nos partenaires