Contactez-nous : 04 65 020 820

Les réseaux sociaux, nouveaux canaux de vente du e-commerce

Les réseaux sociaux pour mieux vendre ses produits

Selon une étude Shopper Observer Havas Paris de 2017, 25 % des Français aimeraient pouvoir acheter directement via les réseaux sociaux[1]. Si l’on segmente la population et que l’on se concentre sur les jeunes, cette proportion atteint les 45 %. Dès lors, nul doute que ces canaux doivent être exploités dans le processus de vente d’un site e-commerce. Encore faut-il les choisir correctement en fonction de son secteur d’activité.

Les réseaux sociaux, parfaite vitrine des e-commerces

Aujourd’hui, une très large majorité de e-commerçants utilise les réseaux sociaux à des fins commerciales. Selon une projection de Statista Digital Market Outlook[2], la part de la publicité en ligne sur ces canaux va passer de 73,7 milliards en 2018 à 242,7 milliards en 2023, position dominante (43 %) par rapport aux autres segments que sont les moteurs de recherche, les bannières publicitaires, les vidéos et les petites annonces.

Réunissant un grand nombre d’utilisateurs, les réseaux sociaux satisfont également leur recherche de réactivité et d’instantanéité : une fois le produit repéré, l’internaute doit pouvoir l’acheter en un minimum de clics !

Pour cela, les plateformes se sont adaptées, à l’image de :

  • L’arrivée de « Instagram Shopping » 

Cette fonctionnalité permet aux marques de « taguer » leurs produits sur les photos Instagram et de renvoyer vers le site Internet. Sephora, Le Slip Français, Dior, Maisons du monde… y ont rapidement vu les opportunités commerciales et ont vu leur vente augmenter.

  • L’onglet « Boutique » de Facebook

Présent depuis plusieurs années sur Facebook, cet espace permet de vendre et d’acheter des produits en ligne, offrant un nouveau canal de vente aux e-commerçants.

  • Le service « Shop The Look » de Pinterest

Cette fonctionnalité permet aux utilisateurs d’identifier les éléments d’une image à l’aide d’un système de reconnaissance visuelle : concrètement, en cliquant sur un tee-shirt qu’ils apprécient particulièrement, ils vont voir apparaître des produits similaires avec une redirection avec les sites e-commerce correspondants.

Comment choisir les réseaux sociaux adaptés à son activité ?

Facebook, pour toucher une vaste audience

Avec environ 35 millions de visiteurs uniques par mois en France, Facebook est particulièrement adapté aux sites e-commerces BtoC – à savoir tournés vers les consommateurs. Si l’audience est extrêmement large, l’âge moyen est de 25 à 34 ans, avec une part légèrement plus importante d’hommes par rapport aux femmes.

Astuces de vente : Il est vivement conseillé de publier des contenus visuels (vidéos ou images) – en privilégiant une présence qualitative à une quantitative – et d’utiliser le service de publicités ciblées pour assurer leur visibilité (reach quasi nul). Utilisez le bouton « Buy », la fonction « Product Ads », la publication d’offres promotionnelles au moment opportun…

Instagram, pour séduire avec de beaux produits

Directement liée à Facebook depuis 2012, Instagram réunit plus de 17 millions de Français par mois dont 71 % ont moins de 35 ans, hommes comme femmes (parité presque parfaite).

Astuces de vente : Les e-commerçants doivent mettre leurs produits en situation, recourir à des hashtags pertinents et créer une identité visuelle forte autour d’eux. Sur ce réseau social, l’authenticité et la spontanéité sont les maitres-mots. Idéalement, appuyez-vous sur des influenceurs…

Pinterest, une audience mûre et féminine

Avec 12,4 millions de visites uniques par mois en France, Pinterest est un réseau social souvent peu exploité par les  e-commerçants : pourtant, il offre une certaine visibilité aux beaux produits – que ce soit dans l’univers de la mode, de la beauté, de la gastronomie ou encore du tourisme ou de la décoration. L’audience est majoritairement féminine (80 %), âgée de plus de 46 ans (50 %).

Astuces de vente : Épinglez régulièrement du contenu (5 fois par jour), avec des images de qualité et suffisamment grandes. Utilisez des mots clés dans le nom de votre tableau et disposez des « Rich Pins » pour indiquer la disponibilité de vos produits. Comme cette information est directement collectée sur le site e-commerce et constamment mise à jour, elle reste aussi fiable que précise.

 

Pour développer ses ventes, un site e-commerce doit privilégier Facebook, Instagram et Pinterest. Bien évidemment, il peut également utiliser d’autres réseaux sociaux pour satisfaire des objectifs périphériques et complémentaires. Par exemple, Twitter est particulièrement approprié comme support clientèle ; Linkedin permet de développer son réseau et faire de la prospection ; YouTube travaille la notoriété ; SnapChat et TikTok promeut le contenu créatif, potentiellement viral, etc.

 


[1] Source : https://havasparis.com/shopper-observer-havas-paris-paris-retail-week-presente-les-dernieres-tendances-du-retail-lhumain-et-lexperience-au-coeur-du-commerce-de-demain/

[2] Source : https://fr.statista.com/infographie/18038/previsions-chiffre-affaires-marche-publicite-en-ligne/

© 2005 - 2019 Vaisonet - E-connecteur est une marque déposée par Vaisonet - Mentions légales - CGV - Recrutement - Nos partenaires